Les marchés financiers après la tempête

09.07.2021

Lentement mais sûrement, la pandémie liée au Covid-19 est en train d’être maîtrisée grâce au petit miracle appelé « vaccin ». De plus, notre économie retrouve sa vitesse de croisière grâce à des mesures massives de relance budgétaire et monétaire.

Très vite après le début de la pandémie en 2020, nous avons su évaluer son impact majeur sur les marchés financiers et sur vos portefeuilles. Ceux-ci en profitent encore pleinement. Les marchés d’actions sont déjà 15% plus élevés qu’au début de l’année et nos portefeuilles d’actions bénéficient de cet environnement positif. De même, malgré la légère hausse des taux sur les marchés obligataires, nos portefeuilles obligataires ont bien résisté grâce au poids important des obligations indexées à l’inflation.

Les principaux sujets abordés au cours des six derniers mois étaient et restent les mesures de relance budgétaire et monétaire. À cela s’est ajouté le grand débat sur l’inflation. Pour connaître notre point de vue à ce sujet, nous vous renvoyons à la vidéo récemment enregistrée que vous retrouvez sur notre chaîne YouTube : « CapitalatWork Foyer Group SA” – Market Update Juin 2021.

Un autre sujet majeur concerne la discussion autour de l’impôt sur les sociétés. Les États-Unis, sous l’impulsion de l’équipe Biden, ont pris l’initiative dans ce domaine. Nous nous dirigeons vers un impôt minimum global pour les entreprises de 15%. Pour les 50 plus grandes multinationales, cela représenterait une facture fiscale supplémentaire de 80 milliards d’euros. L’impact potentiel de cette situation sur ces entreprises est une baisse de leurs bénéfices comprise entre -5% et -10%. La simplicité de cette approche est un point positif car ces entreprises ne seront pas confrontées à un terrible enchevêtrement de règles fiscales nationales. De plus, une éventuelle guerre commerciale entre l’Europe et les États-Unis sera ainsi évitée. À court terme, cela constitue même une nouvelle positive pour les entreprises de votre portefeuille.

En termes de relance budgétaire, le plan d’infrastructure aux États-Unis est la nouvelle la plus importante. Nous avons déjà souligné par le passé l’importance des fameux « checks and balances » dans le paysage politique américain. Les démocrates ont peut-être gagné les élections mais leur majorité est très mince. Cela signifie qu’en échange de la réalisation de son plan d’infrastructure, l’équipe Biden devra soit tempérer l’augmentation espérée de l’impôt sur les sociétés, soit l’annuler complètement. À court terme, nous considérons qu’il s’agit également d’une bonne nouvelle pour votre portefeuille.

En matière de relance monétaire, tout le monde est constamment attentif au moindre commentaire en provenance des banques centrales.  Le ton a toutefois un peu changé. Nous pourrions d’ailleurs en débattre longuement, mais l’essentiel demeure que les taux d’intérêts resteront à des niveaux bas pendant longtemps.  En fin de compte, même des hausses de taux de +1% ne changent pas la donne. Quant aux programmes de rachats massifs d’obligations d’États par les banques centrales, ils se poursuivront également pendant un certain temps. Nous aurons probablement plus de clarté à ce sujet après l’été. Cela pourrait être une cause de volatilité accrue sur les marchés financiers. L’important est que, même avec une inflation plus élevée, les banques centrales ne peuvent pas se permettre d’affronter nos économies et les montagnes de dettes gouvernementales avec une forte hausse des taux d’intérêts. Au sein des portefeuilles obligataires, nous détenons une part significative d’obligations indexées à l’inflation qui protègent ceux-ci si l’inflation devait être plus élevée que prévu. C’est un choix stratégique qui a été payant depuis le déclenchement de la pandémie.

Pour conclure, vous connaissez notre habitude de regarder le monde au travers du prisme offert par les entreprises au sein desquelles nous investissons. Celles-ci annonceront très prochainement leurs résultats du deuxième trimestre et c’est toujours un moment important dans le cadre de notre stratégie d’investissement.

Pour le reste, nous continuerons à nous concentrer sur notre domaine d’expertise que sont les actifs cotés et liquides, c.-à-d. les actions et les obligations.

Conseils de lecture

Voir toutes les nouvellesActualités
groepfoto_expert_blijf op de hoogte

Tenez-vous informé

Inscrivez-vous à notre newsletter et tenez-vous informé de nos actualités financières et fiscales.

Close

s'inscrire

Entrez votre adresse e-mail pour rester à jour.
  • Vous recevrez nos actualités 1 fois par trimestre. 
    Bien entendu, nous traitons vos données à caractère personnel avec la plus grande prudence. Vous pouvez consulter notre Charte Vie Privée pour savoir à quelles fins nous les utilisons.